Mamie une histoire !

Grincha la sorcière

 

-Mille millions de crapauds puants !

Grincha perchée sur la dernière branche du plus grand acacia squelettique de la Fosse au loup ne décolère pas. A côté d'elle, en équilibre sur la branche du bout ,son balai presque totalement chauve  a le haut du manche cassé !

Ce matin au grand rassemblement de sorcières qui précède le départ pour le congrès de remise à niveau, Pousouère lui a dit avec son accent rocailleux du Gers.

(Quand elle parle elle met au moins au moins 10 R au lieu d'un seul !!)

-Grincha on ne peut pas t'amener cette année, ton balai ne tiendra pas le coup et tu nous retarderas trop . Profites - en pour revoir tes formules magiques !

Oui bien sûr, hier, alors que cette prétentieuse de Pousouère interrogeait pour savoir si on connaissait les formules magiques, elle n'avait pas su répondre à la question :

-Récite nous la formule pour transformer une jolie fille en laideron couvert de boutons.

En fait si, elle avait répondu, mais elle avait compris « potiron » au lieu de «  laideron. Elle est un peu dure d'oreille, c'est la plus vieille des sorcières du groupe, mais elle n'a pourtant que 837 ans ! Et si cette Pousouère de malheur parlait avec un accent normal elle aurait compris !.

-POTIRONGEORUS ! Avait-elle déclaré.

Toutes les sorcières s'étaient esclaffées de rire, elles ne sont même pas respectueuses ces pimprenelles, toutes des jeunettes, à peine 400 ans, vous pensez !

 

Toute la nuit elle avait donc revu les formules magiques : on ne sait jamais, une interrogation surprise ce matin…

A l'aube elle était la première, dans la clairière du Bois de Grâce.

Bon pied bon œil ! Son balai, elle l'avait tellement astiqué, qu'elle avait cassé un bout de manche, elle avait bien peigné les brins de paille, c'est vrai il n'y en avait plus beaucoup !

 Qu'importe elle avait encore été championne d'automne de slalom entre les nuages et ça , Pousouère ne l'avait toujours pas digéré !

- J'y crois, j'y crois, se répétait-elle.

 

A son arrivée Pousouère qui  depuis Halloween derniern était la nouvelle présidente, l'avait saluée distraitement, puis, quand toutes les sorcières du département avaient été là, elle avait sorti un grand rouleau d'écorce de bouleau blanc et elle avait cité tous les noms des participantes au congrès :

-Pichtrouille, Bruja (elle disait Broura, avec 25 R car c'est une sorcière immigrée espagnole.) 

Et là, elle s'était arrêtée sans prononcer son nom.

Quelle humiliation !Elle avait même cru bon de rajouter cette excuse à deux roupies(oh ! Pardon je m'égare !)

-Tu dois te reposer Grincha, le voyage sera long, il serait bon que tu songes à la retraite, d'autant que ton véhicule est en mauvais état, le dernier contrôle technique a clairement montré des défaillances. A bientôt Grincha !

 

Et elles étaient toutes  parties dans un grand bruissement de balai.

 Ah ! Non pas toutes, Pichtrouille n'arrivait pas à démarrer

-Laisse chauffer ton balai !

Bon Pichtrouille est une bonne copine et je peux lui donner un conseil, surtout qu'elle n'est pas une virtuose du balai !

Quand elle a enfin démarré elle m'a dit :

-Merci et ne t'inquiète pas je te prends des photocopies, tu n'as toujours pas d'adresse E.Mail ?

Adresse E.Mail ? Pourquoi pas de téléphone portable aussi ? Mais où va le métier ?

 

Et voilà donc comment je me suis retrouvée toute seule perchée sur ce grand acacia.

 

-Oh ! Grincha ! Ce n'est pas un visage que tu as, c'est une éruption volcanique!

C'est la pie moqueuse qui me parle, je touche mon visage et je sens sous mes doigts crochus, de gros boutons, une crise d'urticaire géante, la contrariété, assurément ! Une sorcière ne se doit pas d'être une reine de beauté, mais quand même …

-Fiche-moi la paix espèce de bavarde !

-Comme tu veux, je voulais juste te rendre service, tu pourrais en profiter pour te faire faire un lifting, j'ai tout entendu, on t'a laissé tomber, tu as du temps libre.

Et elle s'envole en ricanant.

Il faut que je m'occupe sinon je vais peut être faire une dépression nerveuse(un truc d'humain !)

 

En face du grand acacia  la maison de Mamyrose, elle est bien gentille Mamyrose, mais quand elle a ses trois garnements, enfin ses trois petits enfants, elle est un peu dépassée . Quand je fais ma tournée, je l'entends souvent les gronder.

- A table les enfants on se lave les mains et vite à table !

Agathe continue de regarder les dessins animés, je crois qu'elle n'a même pas entendu. Robin et Tom se disputent une moto et se disent des mots hum ! Hum !

Mamyrose s'énerve et enfin tout le monde est à table. Je m'approche de la fenêtre et je récite la formule magique qui rend invisible : INVISIBLIOTRANS .J'ai beau être une vieille sorcière, ça marche. Qui a dit que je devais prendre ma retraite ?

Je m'assieds sur le rebord de la fenêtre prête à intervenir :Si je peux être utile !

Mamyrose a servi de la viande avec des carottes.

- J'aime pas les carottes ! dit Robin

- Goûte au moins ! Agathe les mains sur la table, Tom garde ta serviette !

Mamy quitte la cuisine pour aller chercher une bouteille d'eau au cellier, ça chahute ferme. Bon voilà le moment de m'amuser un peu : je me concentre très fort sur ce que je veux obtenir et prononce à voix haute en articulant :

-MOCHTAGOS ! Deux fois pour être sûre du résultat.

Immédiatement et simultanément, les deux mains d'Agathe sont collées à la table, la serviette de Tom se met à tourner autour de son cou sans s'arrêter et des rondelles de carottes viennent s'agglutiner autour de la bouche de Robin.

Je suis très satisfaite du résultat, il faut dire que les enfants sont ma spécialité, c'est un vrai plaisir de faire des farces à ces petits rejetons d'humain !

 

C'est le moment que choisit Mamyrose pour revenir dans la cuisine, elle est tellement stupéfaite qu'elle lache la bouteille d'eau qui explose par terre, tout le liquide se répand sur le sol les enfants roulent des yeux affolés !

Je réfléchis très vite : je suis très tentée par la solution des poissons rouges qui nagent sur le sol de la cuisine, mais je choisis la solution raisonnable : retour en arrière juste avant que Mamy ne lache la bouteille.  Je garde les poissons rouges pour le 1er avril et récite très vite : RETOURNUS ! toujours deux fois on ne sait jamais…

Mamyrose qui tient à nouveau dans les mains une bouteille pleine, sent bien que la situation est légèrement anormale…

Je choisis donc de me matérialiser dans la cuisine :

-MATERIUSGRINCHA deux fois bien sûr mais rien ne se passe. Ah ! Pousouère aurait-elle raison ? Je suis un peu paniquée mais j'articule une nouvelle fois : MATERIALUSGRINCHA Là je sens un changement, et effectivement, devant les yeux stupéfaits de Mamyrose et des enfants, j'apparais dans la cuisine dans un grand éclat de rire, finalement je m'amuse bien !

 Je profite un instant des yeux horrifiés des trois humains qui sont face à moi puis, je leur explique :

- Je suis Grincha la sorcière responsable de votre quartier je suis venu aider Mamyrose, vous devez lui promettre d'être plus obéissants, et de vous tenir mieux à table. Je vous écoute, ensuite je vous délivrerai de votre sort.

Agathe la première articule :

- Je promets Mamy.

Robin et Tom eux ne peuvent pas parler, ils se contentent de hocher la tête, c'est vrai que la serviette et les carottes les gênent quelque peu…

Bonne fille, je vais quand même les délivrer!

Mais là, trou de mémoire, impossible de me rappeler la formule de désenchantement spéciale enfant.

Je me mets à pleurer à gros sanglots, mon nez se transforme en fontaine et j'explique tout à Mamyrose et aux enfants : Pousouère,sa méchanceté, et tous et tous mes problèmes ;

Mamyrose me fait asseoir, elle me verse un petit verre de remontant celui de la réserve spéciale de Papy, elle me réconforte :

- Je vais vous aider Mme Grincha , on va chercher ensemble.

- Je suis trop vieille plus bonne à rien, Pousouère me l'a bien dit.

- Quelle formule magique avez-vous utilisée pour jeter un sort aux enfants ?

-Mochtagos.

Agathe propose timidement : GOSTAMOCH ? C'est l'inverse

-OUI OUI OUI!!c'est presque un rugissement que j'ai poussé, je suis vraiment trop bête !

Et immédiatement tout rentre dans l'ordre : les deux mains d'Agathe sont libérées, les rondelles de carottes se détachent du visage de Robin et la serviette de Tom reprend sagement sa place autour de son cou.

- Oh ! merci jeune fille, je vais vous laisser déjeuner tranquillement maintenant, excusez moi du dérangement, je vais de ce pas m'inscrire à la maison de retraite des sorcières hors d'usage.

- Mais non Mme Grincha vous allez déjeuner avec nous, propose Mamyrose.

- Oui, oui, crient les enfants en cœur.

Quelle famille charmante ! Je fais le déjeuner le plus agréable depuis bien longtemps, les enfants sont aux petits soins, ils se tiennent très bien à table mangent sans contester toute leur assiette, et s'amusent beaucoup quand je leur raconte comment j'ai fait enrager Monsieur Dujardin en changeant de place tous les outils de son atelier et en les mettant dans les placards de la cuisine.

Je m'apprête à prendre congé quand Tom le plus petit me dit :

- Dis donc Mme Grincha, pourquoi tu es si vilaine, toutes les sorcières ont des gros boutons sur le visage comme toi ?

- Mais non, mais non, n'ennuie pas notre invitée il fait une blague Mme Grincha, ne l'écoutez pas!

 Et elle lance à Tom des coups de coude  furieux en lui faisant les gros yeux.

- Oh ! si , je t'assure ils sont vraiment très moches tes boutons, tu vas voir, et avant que Mamyrose ne puisse intervenir il m'apporte un petit miroir .

Je pousse un cri, je suis terrifiante, de grosses pustules ont poussé sur mon visage.

Quelle horreur !!! Et je me remets à pleurer.Encore une fois la solution vient d'Agathe.

- Mamy toi qui achète plein de produits de beauté pour soigner ta peau et essayer de ne pas vieillir tu peux t'occuper de Grincha.

- Oh ! Tu es une vraie jeune fille toi s'émerveille Mamy, allez on y va ! Et elle me conduit à la salle de bain.

Oh ! Effectivement Mamyrose a beaucoup de pots et tubes, encore plus que moi dans mon laboratoire secret, je me demande si ses potions magiques sont elles aussi à base de bave de crapauds, de venin de vipère, et de poudre d'araignée ? J'en doute parce que la crème qu'elle m'étale sur le visage sent vraiment très bon.

- Je vous fais tout d'abord un masque purifiant ensuite je vous ferai un soin antirides.

Et là Mamyrose s'affaire, me tartine, me masse, et au bout de deux heures, mes boutons ont disparu et ma peau est retendue, toute rose.

 J'ai bonne mine, j'ai au moins rajeuni de 200ans. Les garçons sont ravis ils regardent les dessins animés alors que Agathe aide Mamyrose , elle a même entrepris de me faire un shampoing et un « brushing » comme elle dit.

Quand je quitte la maison 3h plus tard, je suis transformée. Même mon balai a rajeuni on a changé le manche, il est maintenant jaune fluo, et on l'a un peu remplumé avec quelques brins de paille prélevés sur le balai de jardin : Chut !!

 

Je passe la meilleure semaine de ma vie, je rends visite à mes nouveaux amis tous les jours, on prend le goûter ensemble, et pendant que Mamyrose continue les soins antirides, je fais des tours de magie aux enfants.

Bon hier j'ai encore frôlé la catastrophe !Je me suis trompée de formule magique et j'ai transformé Nallah, la chatte en panthère,je souhaitais la transformer en souris…

Heureusement j'ai eu la présence d'esprit de faire apparaître une cage dans laquelle je l'ai enfermée en attendant de retrouver la bonne formule !

Les enfants ont adoré, mais moi…

J'ai totalement changé de look : fini les grandes robes je mets des jeans et des tee shirts pour le pilotage du balai c'est beaucoup plus facile !

 

Demain Pousouère et les autres sorcières rentrent du congrès pour préparer Halloween. Je vais les attendre à la clairière à la première heure …

Et on va voir ce qu'on va voir !!!

 

NOTE :dans le patois du Sud ouest une pousouére est une. sorcière



14/10/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres